Hygiène des mains

Chaque trimestre, NosoThème fait le point sur un sujet d'actualité. Cette revue de la littérature est également publiée dans la revue Hygiènes

N°13 - juin 2010

L’hygiène des mains est un élément essentiel dans la lutte contre les infections associées aux soins. Cette revue de littérature n’a pas pour objectif d’être exhaustive mais de repérer quelques documents récents pouvant être utiles. Ce dossier thématique est également disponible sur le site NosoBase, outil documentaire national issu de la coopération des cinq Centres de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales : http://nosobase.chu-lyon.fr
Le numéro d’enregistrement dans la base de données NosoBase figure pour chaque référence.

La version courte parue dans la revue Hygiènes est disponible en cliquant sur ce lien.

Sommaire

1. Recommandations
1.1 Recommandations françaises

1.2 Recommandations étrangères
2. Réglementation et normes
3. Revue générale & synthèse
4. Techniques d’hygiène des mains
4.1 Prérequis
4.2 Lavage hygiénique, Traitement hygiénique des mains par friction (THF)
4.3 Lavage chirurgical, désinfection chirurgicale des mains par friction (DCF)
5. Observance (Mesure, promotion)
6. Tolérance, absorption et choix de produits
7. Sécurité et stockage
8. Campagne d’information

Pour en savoir plus


1 - Recommandations

1.1 Recommandations françaises

Recommandations pour l'hygiène des mains
Ce document aborde tous les points indispensables à une meilleure connaissance des normes pour un choix éclairé des produits hydro-alcooliques (PHA) disponibles sur le marché, à une plus grande maîtrise des techniques adaptées aux situations de soins (friction désinfectante et friction chirurgicale), à la reconnaissance et à la gestion de situations à l'origine d'intolérance.
Mots-clés : bijou, gant, tolérance, observance, savon désinfectant, solution hydro-alcoolique
Société française d’hygiène hospitalière (SFHH). Hygiènes 2009; XVII(3): 141-240. (Réf 24517)
Accès au document

• Prévention de la transmission croisée : précautions complémentaires contact
Ces recommandations ont pour objet d'actualiser d'une part les précautions standard, au vu de la place réservée maintenant aux produits hydro-alcooliques dans l'hygiène des mains et d'autre part les précautions complémentaires de type contact (y compris la politique de dépistage et la stratégie de décontamination).
Mots-clés : transmission croisée, précaution standard, savon désinfectant, multirésistance, Staphylococcus aureus, Pseudomonas, entérobactérie, tenue vestimentaire, gant
Société française d’hygiène hospitalière (SFHH). Hygiènes 2009; XVII(2): 81-138. (Réf 24184)
Accès au document

• Liste positive désinfectants 2009
Ce document constitue la liste positive Désinfectants établie par la Société Française d'Hygiène Hospitalière (SFHH). Seuls les produits retenus en fonction de critères définis au préalable par les membres du Comité de la liste figurent sur cette liste positive. La liste positive désinfectants 2009 présente six rubriques : A- Produits détergents-désinfectants pour sols, surfaces et mobilier B- Dispersats dirigés pour la désinfection des surfaces (sprays). Produits donc la teneur en alcool est inférieure ou égale à 3O%. C- Produits détergents-désinfectants pour la pré-désinfection par immersion des dispositifs médicaux D- Produits désinfectants pour dispositifs médicaux thermosensibles E1- Produits pour le traitement hygiénique des mains par lavage E2- Produits pour la désinfection chirurgicale des mains par lavage E3- Produits pour le traitement hygiénique des mains par friction E4- Produits pour la désinfection chirurgicale des mains par friction F- Lingettes pour le nettoyage et la désinfection des surfaces et mobilier
Mots-clés : désinfectant, détergent, désinfection chirurgicale des mains
Société française d’hygiène hospitalière (SFHH). Hygiènes 2009; XVII(4): 245-268. (Réf 3721)
Accès au document

• Désinfection des mains : concevoir et mettre en place un programme
Cette fiche présente les principales raisons de promouvoir un programme de prévention du lavage des mains, les facteurs objectifs qui contribuent à modifier l'observance et les moyens à mettre en place pour améliorer l'hygiène manuelle.
Mots-clés : observance, hygiène des mains
Girard R. Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux. CCLIN Sud-Est. 2008. 5 pages. (Réf 13717)
Accès au document

• Choisir la bonne procédure pour l'hygiène des mains  
La réalisation systématique d'une désinfection des mains entre 2 soins est une procédure qui diminue la fréquence des infections nosocomiales. Cette fiche vise à faciliter le choix d'une méthode de désinfection des mains adaptée au niveau de risque infectieux, en sachant qu'il faut privilégier, chaque fois que possible, les méthodes de désinfection par friction, plus efficaces, plus rapides et mieux tolérées.
Mots-clés : choix, désinfection chirurgicale des mains par lavage
Girard R. Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux. CCLIN Sud-Est. 2008. 4 pages. (Réf 13718)
Accès au document

• Désinfection chirurgicale des mains par friction
La réalisation d'une désinfection des mains de niveau chirurgical fait partie des mesures validées de prévention des infections nosocomiales, en bloc opératoire et pour des soins tels que la pose des voies veineuses centrales. Cette fiche permet de réaliser une désinfection des mains efficace pour le niveau d'asepsie chirurgicale.
Mots-clés : désinfection chirurgicale des mains par friction, bijou
Girard R. Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux. CCLIN Sud-Est. 2008. 3 pages. (Réf 13719)
Accès au document

• Traitement hygiénique des mains par friction
La réalisation systématique d'une désinfection des mains entre deux soins est une procédure qui diminue la fréquence des infections nosocomiales. Cette fiche permet de réaliser une désinfection des mains efficace et bien tolérée. La friction peut être utilisée - lorsque le risque est certain : c'est une procédure désinfectante - en l'absence de risque infectieux identifié : c'est une procédure rapide, sans point d'eau.
Mots-clés : traitement hygiénique des mains par friction, norme
Girard R. Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux. CCLIN Sud-Est. 2008. 4 pages. (Réf 13721)
Accès au document

• Lavage simple des mains
La réalisation systématique d'une désinfection des mains entre 2 soins est une procédure qui diminue la fréquence des infections nosocomiales. Le lavage simple peut être utilisé dans le cas où le risque infectieux est limité, par exemple : - à l'arrivée et au départ de son service - après être allé aux toilettes, après s'être mouché ou peigné - avant de manger - avant tout acte propre (manipulation de denrées alimentaires) - après tout acte sale (manipulation de produits souillés : emballages ...) mais non septique.
Mots-clés : lavage simple des mains, savon désinfectant
Girard R. Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux. CCLIN Sud-Est. 2008. 2 pages. (Réf 13723)
Accès au document

 

1.2 Recommandations étrangères

Recommandations de l’OMS pour l’hygiène des mains dans les soins en santé. Premier défi global pour la sécurité des patients : un soin propre est un soin plus sûr
Ce document présente une synthèse des données scientifiques liées à l'hygiène des mains : poids des infections associées aux soins, flore bactérienne normale, transmission manuportée, produits utilisés pour l'hygiène des mains, désinfection chirurgicale des mains, réactions cutanées liées à l'hygiène des mains, pratiques du personnel participant aux soins et observance des recommandations, aspects religieux et culturels liés à l'hygiène des mains, comportement, formation et stratégies destinées à la promotion de l'hygiène des mains, stratégies de l'OMS pour l'amélioration de l'hygiène des mains, barrières potentielles à des pratiques optimales telles que les gants, les bijoux, les ongles et faux-ongles.
Mots-clés : transmission manuportée, savon, solution hydro-alcoolique, tolérance, observance, gant, bijou
World health organization (WHO). WHO guidelines on hand hygiene in health care. First global patient safety challenge clean care is safer care. 2009. 262 pages. (Réf 24301)
Accès au document

• Recommandations pour les précautions d'isolement prévention de la transmission des agents infectieux dans les établissements
Mots-clés : transmission, précaution standard, gant
Centers for disease and control (CDC), Siegel JD, Rhinehart E, et al. Guideline for isolation precautions: preventing transmission of infectious agents in healthcare settings 2007. CDC. 2007. 219 pages. (Réf 18983)
Accès au document

• Epic 2 : recommandations nationales reposant sur des niveaux de preuve pour la prévention des infections nosocomiales dans les hôpitaux du NHS en Angleterre
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, gant, prévention
Pratt RJ, Pellowe CM, Wilson JA, et al. Epic2: National evidence-based guidelines for preventing healthcare-associated infections in NHS hospitals in England. The Journal of hospital infection 2007; 65(S1): S1-S64. (Réf 18437)

• Recommandations pour l'hygiène des mains dans les établissements de santé
Le guide d'hygiène des mains dans les établissements de santé a pour objectif de fournir aux professionnels de santé des données concernant le lavage des mains et l'antisepsie des mains. De plus ce guide fournit des recommandations spécifiques pour promouvoir l'hygiène des mains et diminuer la transmission de micro-organismes pathogènes aux patients et aux personnels des établissements de soins.
Mots-clés : agent hydratant, produit hydro-alcoolique, hygiène des mains
Healthcare infection control practices (HICP), Centers for disease control and prevention (CDC), Boyce JM, et al. Guideline for hand hygiene in health-care settings. Morbidity and mortality weekly report 2002; 51(RR-16): 1-45. (Réf 11025)
Accès au document


2 - Réglementation et normes

Avis de l'Afssaps relatif à l’utilisation de désinfectants pour les mains à peau saine (produits hydro-alcooliques ; PHA) par le grand public, dans le cadre de l'épidémie de la grippe A (H1N1)v
En absence de point d'eau disponible, l'utilisation d'un produit hydro-alcoolique (PHA) est à recommander, dans les environnements collectifs (transports en commun, lieux publics...). Dans ce cas, il est important de respecter un temps de friction d'au moins trente secondes jusqu'à l'obtention de mains sèches. Ces produits sont à utiliser sur des mains visiblement non souillées.
Mots-clés : produit hydro-alcoolique, choix, grippe
Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS). 2009. 4 pages. (Réf 27026 )
Accès au document

• Avis du comité technique national des infections nosocomiales du 5/12/2001 sur la place de la friction hydro-alcoolique dans l'hygiène des mains lors des soins
Une friction des mains avec une solution hydro-alcoolique est recommandée en remplacement du lavage des mains traditionnel par un savon doux ou une solution désinfectante lors des soins et dans toutes les circonstances où une désinfection des mains est nécessaire (lors de contacts avec le patient ou son environnement, en particulier avant tout examen médical entre chaque soin, en cas d’interruption des soins). En l’absence de contre-indication, ce geste simple et rapide peut-être effectué chaque fois que cela est possible, c’est-à-dire lorsque les mains sont visuellement propres, non souillées par des liquides ou matières organiques, sèches et en l’absence de talc et poudre.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, lavage hygiénique des mains
Direction générale de la santé (DGS). Bulletin officiel n° 2001-52. 2 pages. (Réf 9948)
Accès au document

• Norme NF EN 14476+A1. Antiseptiques et désinfectants chimiques : essai virucide quantitatif de suspension pour les antiseptiques et désinfectants chimiques utilisés en médecin humaine. Méthode d'essai et prescriptions (phase 2, étape 1)
Ce document décrit une méthode d'essai de phase 2, étape 1 (test de suspension dans des conditions représentatives des conditions d'usage) pour l'évaluation de l'activité virucide des antiseptiques ou désinfectants chimiques utilisés en médecine humaine.
Mots-clés : antiseptique, désinfectant, virucidie, produit hydro-alcoolique
Association française de normalisation (AFNOR). 2007. 37 pages

• Norme NF EN 14885. Antiseptiques et désinfectants chimiques : application des normes européennes relatives aux antiseptiques et désinfectants chimiques
Ce document décrit l'articulation, les unes par rapport aux autres, de l'ensemble des normes européennes élaborées par le CEN/TC 216, Antiseptiques et désinfectants chimiques. Il définit donc les normes auxquelles un produit doit satisfaire pour pouvoir revendiquer une activité microbicide (bactéricide, fongicide, mycobactérie, sporicidie, virucide).
Mots-clés : antiseptique, désinfectant, virucidie, bactéricidie
Association française de normalisation (AFNOR). 2007. 33 pages.

• Norme NF EN 1040. Essai quantitatif de suspension pour l'évaluation de l'activité bactéricide de base des antiseptiques et des désinfectants chimiques :  méthode d'essai et prescription (phase 1)
Ce document décrit un essai de suspension destiné à établir si un antiseptique ou un désinfectant chimique a ou n'a pas une activité bactéricide de base. Il s'agit d'un essai de phase 1 applicable aux substances actives et aux formulations en développement destinées à être utilisées dans les secteurs médical, vétérinaire, agroalimentaire, industriel, domestique et en collectivité.
Mots-clés : bactéricidie, lavage hygiénique des mains, traitement hygiénique des mains par friction, désinfection  chirurgicale des mains
Association française de normalisation (AFNOR). 2006. 35 pages.

• Norme NF EN 1275.  Antiseptiques et désinfectants chimiques. Essai quantitatif de suspension pour l'évaluation de l'activité fongicide ou levuricide de base des antiseptiques et des désinfectants chimiques : méthode d'essai et prescriptions (phase 1)
Ce document décrit un essai de suspension destiné à établir si un antiseptique ou un désinfectant chimique a ou n'a pas une activité fongicide ou levuricide de base. Il s'agit d'un essai de phase 1 applicable aux substances actives et aux formulations en développement destinées à être utilisées dans les secteurs médical, vétérinaire, agroalimentaire, industriel, domestique et en collectivité.
Mots-clés : lavage hygiénique des mains, produit hydro-alcoolique, traitement hygiénique des mains par friction, désinfection chirurgicale des mains
Association française de normalisation (AFNOR). 2006. 35 pages.

• Norme NF EN 12791. Antiseptiques et désinfectants chimiques : désinfectants chirurgicaux pour les mains. Méthodes d'essai et prescriptions (phase 2 / étape 2)
Cette norme décrit un essai de phase 2, étape 2 (simulant des conditions pratiques d'utilisation d'un antiseptique ou désinfectant chimique) permettant d'établir si un produit destiné à la désinfection chirurgicale des mains réduit la flore des mains.
Mots-clés : lavage chirurgical des mains, désinfection  chirurgicale des mains
Association française de normalisation (AFNOR). 2005. 29 pages.

• Norme NF EN 1499. Antiseptiques et désinfectants chimiques : lavage hygiénique des mains. Méthode d'essai et prescriptions
Cette norme européenne décrit une méthode d'essai simulant des conditions pratiques afin d'établir si un produit pour le lavage hygiénique des mains réduit la flore transitoire conformément aux exigences lorsqu'il est utilisé pour laver les mains artificiellement contaminées de volontaires.
Mots-clés : lavage hygiénique des mains, produit hydro-alcoolique
Association française de normalisation (AFNOR). 1997. 22 pages.

• Norme NF EN 1500. Antiseptiques et désinfectants cliniques : traitement hygiénique des mains par frictions. Méthode d'essai et prescriptions
Norme pour les tests d'activité d'une préparation vis-à-vis de la flore transitoire au cours d'un traitement hygiénique des mains par frictions.
Mots-clé : antiseptique, traitement hygiénique des mains par friction
Association française de normalisation (AFNOR). 1997. 20 pages.

3 - Revue générale & synthèse

• Hygiène des mains : les changements proposés par les nouvelles recommandations françaises
Les recommandations françaises publiées par la Société française d'hygiène hospitalière et par l'OMS en 2009 ont introduit des changements importants dans la désinfection des mains : fin de l'utilisation des savons antiseptiques, précisions dans la gestuelle, modification des doses et durées recommandées, séparation du lavage et de la désinfection pour la désinfection chirurgicale des mains par friction, et démarche plus rigoureuse dans le choix des produits
Mots-clés : désinfection chirurgicale des mains par friction, savon désinfectant, traitement hygiénique des mains par friction
Girard R. En Bref 2010; 43: 1-3 pages. (Réf 26462)
Accès au document

Association entre l'usage de produits pour l'hygiène des mains et les taux d'infections associées aux soins dans un grand centre hospitalier universitaire en Norvège
Mots-clés : prévalence, savon désinfectant, solution hydro-alcoolique
Herud T, Nilsen RM, Svendheim K, et al. Association between use of hand hygiene products and rates of health care-associated infections in a large university hospital in Norway. American journal of infection control 2009; 37(4): 311-317. (Réf 24229)

• Religion et culture : courants sous-jacents potentiels influençant la promotion de l'hygiène des mains dans les soins en santé
Mots-clés : personnel, solution hydro-alcoolique, attitude
Allegranzi B, Memish ZA, Donaldson L, et al. Religion and culture: potential undercurrents influencing hand hygiene promotion in health care. American journal of infection control 2009; 37(1): 28-34. (Réf 23310)

• Rôle de l'hygiène des mains dans la prévention des infections associées aux soins
Mots-clés : observance, transmission, solution hydro-alcoolique
Allegranzi B, Pittet D. Role of hand hygiene in healthcare-associated infection prevention. The Journal of hospital infection 2009; 73(4): 305-315. (Réf 25858)

• L'hygiène des mains pour la prévention des infections nosocomiales
Mots-clés : gant, observance, traitement hygiénique des mains par friction
Kampf G, Loffler H, Gastmeier P. Hand hygiene for the prevention of nosocomial infections. Medicine 2009; 106(40): 649-655. (Réf 25849)

• Revue bibliographique concernant les preuves actuelles des relations entre les interventions pour l'hygiène des mains et l'incidence des infections associées aux soins
Mots-clés : long séjour, observance, solution hydro-alcoolique, efficacité
Backman C, Zoutman DE, Marck PB. An integrative review of the current evidence on the relationship between hand hygiene interventions and the incidence of health care-associated infections. American journal of infection control 2008; 36(5): 333-348. (Réf 21205)

 

4 - Techniques d’hygiène des mains

4.1 Prérequis

L’impact des bagues sur la transmission des bactéries lors d’un contact manuel
Mots-clés : transmission, bijou, Staphylococcus aureus, enterobactérie
Fagernes M, Lingaas E. Impact of finger rings on transmission of bacteria during hand contact. Infection control and hospital epidemiology 2009; 30(5): 427-432. (Réf 24076)

• Epidémie de Klebsiella pneumoniae productrices de bêta-lactamase à spectre élargi liée au port d'ongles artificiels dans une unité de réanimation en néonatologie
D'avril à juin 2001, les auteurs ont enquêté sur une épidémie de Klebsiella pneumoniae productrices de bêta-lactamase à spectre élargi (BLSE) dans une unité de réanimation en néonatologie d'un centre hospitalier de New York. Méthodes : Des prélèvements effectués au niveau de l'appareil digestif des patients, des mains du personnel soignant et de l'environnement ont été mis en culture à la recherche de réservoirs potentiels de K. pneumoniae productrices de BLSE ; les souches ont été typées par élèctrophorèse en champ pulsé. Une étude cas témoin a été conduite pour définir les facteurs de risque d'acquisition du clone A : les cas étaient des nouveaux-nés infectés ou colonisés par le clone A et les témoins (3 par cas) étaient les nouveaux-nés avec des cultures de surveillance négatives. Résultats : Au cours de l'étude, 19 nouveaux-nés cas ont présentés le clone A. Le taux d'attaque global de la souche de l'épidémie a été de 4,5%. Le clone A a été retrouvé sur les mains de 2 membres du personnel soignant, dont une portait des ongles artificiels, et sur le stéthoscope attribué d'un nouveau-né cas. Une analyse par régression logistique multiple a révélé que la durée de séjour par jour et l'exposition au soignant portant des ongles artificiels étaient associés à l'infection ou à la colonisation avec le clone A. En conclusion, les ongles naturels, courts, bien entretenus devraient être obligatoires pour le personnel soignant en contact direct avec le patient.
Mots-clés : épidémie, Klebsiella, bêta-lactamase à spectre élargi, néonatalogie
Gupta A, Della-Latta P, Todd B, et al. Outbreak of extended-spectrum beta-lactamase-producing Klebsiella pneumoniae in a neonatal intensive care unit linked to artificial nails. Infection control and hospital epidemiology 2004; 25(3): 210-215. (Réf 13603)

• Impact du port d'une bague sur la contamination des mains et comparaison de différentes méthodes de décontamination dans un hôpital
Les facteurs influençant la contamination des mains ont été étudiés et l'efficacité de trois produits pour l'hygiène des mains a été déterminée dans un groupe d'infirmier(e)s de soins intensifs chirurgicaux. Les trois produits évalués étaient un savon doux, un gel à vase de 62 % d'éthanol et une lingette imprégnée d'un liquide comportant 0.1 % chlorure de benzalkonium. Les produits ont été affectés aux agents par tirage au sort. Des prélèvements microbiologiques ont été effectués sur une main du soignant avant, et sur l'autre main après réalisation de l'hygiène des mains conformément au fournisseur des produits testés. Le port de bagues était associé à des taux moyens de contamination microbienne dix fois plus élevés ainsi qu'à une contamination liée à S. aureus, aux bacilles Gram négatif et à Candida sp. Le risque de contamination augmentait avec le nombre de bagues portés : l'Odds-Ratio pour le port d'une bague était de 2,6 et de 4,6 au delà d'une bague. La contamination des mains était moins importante après utilisation du gel hydroalcoolique, mais pas après utilisation d'une lingette, comparativement à l'utilisation de savon doux. Le port de bagues augmentait la fréquence de contamination des mains avec des pathogènes potentiels. Ces données ont confirmé que le retrait des bagues et alliance pendant le travail et l'utilisation de gels hydro-alcoolique pour l'hygiène des mains permettait de réduire l'importance de la contamination des mains du personnel des unités de soins intensifs.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, contamination, bijou
Trick WE, Vernon MO, Hayes RA, et al. Impact of ring wearing on hand contamination and comparison hand hygiene agents in a hospital. Clinical infectious diseases 2003; 36(11): 1383-1390. (Réf 13104)

• Les ongles décorés (effets décoratifs et faux-ongles) : une revue des mesures de prévention des infections dues à cette pratique
Les ongles décorés consistent parfois en la pose d'extension sur l'ongle naturel ou l'ajout d'effets décoratifs. Un certain nombre d'épidémies ont été liées à cet art. Les infections ont pour origine des difficultés dans le nettoyage et entretien des extensions. Les ongles décorés semblent incompatibles avec les soins cliniques. En effet, il apparaît impossible de réaliser un lavage des mains efficace avec des ongles décorés. Dans les équipes de soins, les ongles décorés sont vivement déconseillés.
Mots-clés : ongle, hygiène des mains  
Jeanes A, Green J. Nail art: a review of current infection control issues. The Journal of hospital infection 2001; 49(2): 139-142. (Réf 9264)

• Infection endémique à Pseudomonas aeruginosa dans un service de réanimation néonatale
Mots-clés : soin intensif, Pseudomonas aeruginosa, transmission manuportée
Foca M, Jakob K, Whittier S, et al. Endemic Pseudomonas aeruginosa infection in a neonatal intensive care unit. The New england journal of medicine 2000; 343(10): 695-700. (Réf 8246)

• Une épidémie de longue durée de Pseudomonas aeruginosa dans un service de réanimation néonatale : est-ce que les ongles des mains du personnel ont joué un rôle dans la transmission de la maladie ?
But de l'étude : décrire une épidémie d'infections systémiques et de colonisation des sondes endotrachéales par du Pseudomonas aeruginosa dans un service de réanimation néonatale, déterminer des facteurs de risque d'infection, et émettre des recommandations préventives. Méthode d'étude : une étude de cohorte d'une durée de 15 mois suivie d'une étude cas-témoin avec une enquête environnementale et un typage moléculaire des isolats disponibles en utilisant une électrophorèse en champ pulsé. Lieu et patients : nouveaux-nés dans le service de réanimation néonatale dans un centre hospitalier universitaire pédiatrique. Interventions : lavage des mains amélioré et restriction de l'utilisation de longs ongles ou d'ongles artificiels. Conclusion : une preuve épidémiologique a démontré une association entre l'acquisition d'un P. aeruginosa et une exposition à deux infirmières. Une preuve génétique et environnementale a soutenu cette association et a suggéré, mais n'a pas prouvé, un rôle possible des ongles longs ou artificiels dans la colonisation des mains des soignants avec du P. aeruginosa. La nécessité d'avoir des ongles courts et "naturels" dans un service de réanimation néonatale est une politique bien fondée qui pourrait réduire l'incidence des infections nosocomiales.
Mots-clés : Pseudomonas, épidémie, néonatalogie, transmission manuportée, ongle
Moolenaar RL, Crutcher JM, San Joaquin VH, et al. A prolonged outbreak of Pseudomonas aeruginosa in a neonatal intensive care unit: did staff fingernails play a role in disease transmission ? Infection control and hospital epidemiology 2000; 21(2): 80-85. (Réf 7593)

• Flore bactérienne présente sur les blouses blanches des étudiants en médecine
Cette étude a démontré que les blouses blanches des étudiants en médecine sont plus vraisemblablement contaminées bactériologiquement au niveau des points de contact fréquent tels que la manche et la poche. Les microorganismes identifiés étaient principalement des commensaux de la peau incluant du Staphylococcus aureus. La propreté de la blouse telle que perçue par l'étudiant était corrélée à une contamination bactériologique, néanmoins malgré cela, une proportion significative d'étudiants ne donnaient leur blouse à la blanchisserie que de temps en temps. Cette étude soutient l'idée que la blouse blanche des étudiants en médecine est une source potentielle d'infection croisée dans le service et sa conception devrait être modifiée afin de faciliter le lavage des mains. Les hôpitaux formant des étudiants en médecine devraient envisager la prise en charge de la fourniture de blouses blanches fraîchement sorties de la blanchisserie aux étudiants.
Mots-clés : colonisation, blouse, étudiant
Loh  W, NG VV, Holton J. Bacterial flora on the white coats of medical students. The Journal of hospital infection 2000; 45(1): 65-68. (Réf 7778)

4.2 Lavage hygiénique, Traitement hygiénique des mains par friction (THF)

Impact de l'usage de produits pour le traitement hygiénique des mains par friction sur Staphylococcus aureus méticillino-résistant : analyse de la littérature
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, observance, Staphylococcus aureus, bibliographie
Sroka S, Gastmeier P, Meyer E. Impact of alcohol hand-rub use on meticillin-resistant Staphylococcus aureus: an analysis of the literature. The Journal of hospital infection 2010; 74(3): 204-211. (Réf 26662)

• Impact de la quantité de produit de friction pour les mains appliquée dans le traitement hygiénique des mains par friction sur la réduction des comptes microbiens des mains
Mots-clés : produit hydro-alcoolique, traitement hygiénique des mains par friction
Goroncy-Bermes P, Koburger T, Meyer B, et al. Impact of the amount of hand rub applied in hygienic hand disinfection on the reduction of microbial counts on hands. The Journal of hospital infection 2010; 74(3): 212-218. (Réf 26663)

• Influence de la technique de friction sur le temps d'application nécessaire et couverture des mains dans le traitement hygiénique des mains par friction

Mots-clés : efficacité, traitement hygiénique des mains par friction
Kampf  G, Reichel M, Feil  Y, et al. Influence of rub-in technique on required application time and hand coverage in hygienic hand disinfection. BMC infectious diseases 2008; 29(8): 149. (Réf 23518)

• Solution hydro-alcoolique pour le traitement hygiénique des mains par friction : étude de la technique et de l'efficacité microbiologique sur des professionnels en hygiène hospitalière internationaux
Le CDR a publié de nouvelles recommandations pour l'hygiènes des mains encourageant l'usage de solutions hydro-alcooliques pour le traitement hygiénique des mains par friction, mais la technique n'a pas été évaluée. Le but de cette étude était d'évaluer l'influence de la technique sur l'efficacité de ces produits. Des professionnels en hygiène hospitalière ont testé leur technique en août 2002 au cours d'une session de formation en épidémiologie hospitalière. Méhodes : un colorant fluorescent a été ajouté à l'antiseptique pour les mains, et on a examiné les mains sous rayonnement ultra-violet après désinfection. Les données concernant le nombre de zones fluorescentes de la peau ont été recueillies ainsi que les donnés démographiques et l'expérience professionnelle. Les résultats du test de visualisation ont été comparés aux résultats des prélèvements microbiologiques faits avant et après utilisation du produit. Résultats : soixante professionnels ont participé aux tests, 63% d'entre eux avaient plus de 10 ans d'expérience professionnelle. Chez 66% des participants on a décelé des bactéries après la désinfection des mains. Avant l'antisepsie, on a isolé Staphylococcus aureus sur les mains de 13% des participants, une souche était résistante à la méticilline. Conclusions : la technique est d'une importance cruciale dans la désinfection des mains. Des carences majeures ont été décelées même parmi les professionnels bien formés. Une formation est nécessaire avant de passer du lavage des mains au traitement hygiénique des mains par friction.
Mots-clés : Staphylococcus aureus, traitement hygiénique des mains par friction
Widmer AF, Dangel M. Alcohol-based handrub: evaluation of technique and microbiological efficacy with international infection control professionals. Infection control and hospital epidemiology 2004; 25(3): 207-209. (Réf 13606)

• Comparaison de solutions hydro-alcooliques à temps d'application courts : soyez concernés !
Bien que des temps d'application de 30 à 60 secondes soient recommandés pour les solutions hydroalcooliques et les gels pour les mains, le personnel hospitalier prend habituellement moins de temps pour l'hygiène des mains. Nous avons comparé l'efficacité de 4 produits pour la friction des mains fabriqués en Europe (solutions A, B, C et un gel) selon la norme EN 1500 pour le traitement hygiénique par friction (2 propanol à 60 %). Forme : étude croisée comparative. Cadre : laboratoire d'hygiène d'un grand centre hospitalo-universitaire. Participants : 12 volontaires en bonne santé. Méthodes : mesure des comptes bactériens résiduels et des facteurs de réduction log après une contamination artificielle des mains avec Staphylococcus aureus ATCC 6538, Pseudomonas aeruginosa ATCC 15442, et un isolat clinique d'Enterococcus faecalis. Conclusions : dans des conditions strictes identiques à la pratique clinique, les 3 solutions ont montré une meilleure efficacité que le gel dans la réduction des comptes bactériens sur les mains. Des études complémentaires sont nécessaires pour déterminer l'efficacité des gels in vivo et s'ils sont aussi efficaces que les solutions dans la réduction des infections nosocomiales.
Mots-clés : Staphylococcus aureus, Pseudomonas, Enterococcus, traitement hygiénique des mains par friction, solution hydro-alcoolique
Dharan S,  Hugonnet S, Sax H, et al. Comparison of waterless hand antisepsis agents at short application times: raising the flag of concern. Infection control and hospital epidemiology 2003; 24(3): 160-164. (Réf 11639)

4.3 Lavage chirurgical, désinfection chirurgicale des mains par friction (DCF)

Préparation chirurgicale des mains : état de l'art
Mots-clés : désinfection chirurgicale des mains par friction, désinfection chirurgicale des mains par lavage, savon désinfectant
Widmer AF, Rotter M, Voss A, et al. Surgical hand preparation: state-of-the-art. The Journal of hospital infection 2010; 74(2): 112-122. (Réf 26309)

• Brosses et cure-ongles utilisés sur les ongles lors de la désinfection chirurgicale des mains par lavage : essai randomisé
Mots-clés : lavage chirurgical des mains, chlorhexidine, désinfection chirurgicale des mains par lavage
Tanner J, Khan D, Walsh S, et al . Brushes and picks used on nails during the surgical scrub to reduce bacteria: a randomised trial. The Journal of hospital infection 2009; 71(3): 234-238. (Réf 23499)

• Désinfection chirurgicale des mains à l'aide d'un produit à base d'alcool : impacts du type d'alcool, du mode et de la durée d'application
Mots-clés : désinfection chirurgicale des mains par friction, produit hydro-alcoolique
Suchomel M, Gnant G, Weinlich M, et al. Surgical hand disinfection using alcohol: the effects of alcohol type, mode and duration of application. The Journal of hospital infection 2009; 71(3): 228-233. (Réf 23498)

• Désinfection  chirurgicale des mains avec des solutions hydro-alcooliques pour la friction des mains : comparaison de l'efficacité après 1,5 et 3 minutes d'application
Mots-clés : désinfection chirurgicale des mains par lavage, solution hydro-alcoolique
Weber WP, Reck S, Neff U, et al. Surgical hand antisepsis with alcohol-based hand rub: comparison of effectiveness after 1.5 and 3 minutes of application. Infection control and hospital epidemiology 2009; 30(5): 420-426. (Réf 24075)

• Désinfection chirurgicale des mains pour réduire les infections du site opératoire
Mots-clés : désinfection chirurgicale des mains, site opératoire
Tanner J, Swarbrook S, Stuart J. Surgical hand antisepsis to reduce surgical site infection. Cochrane database of systematic reviews 2008; 23(1): CDC004288. (Réf 20027)

• Désinfection chirurgicale des mains par friction avec une solution hydro-alcoolique vs lavage chirurgical des mains avec un savon antiseptique : taux d'infections du site opératoire à 30 jours. Une étude d'équivalence randomisée
Contexte : Les infections du site opératoire prolongent les séjours hopitaliers, sont parmi les principales causes nosocomiales de morbidité, et source de coûts médicaux supplémentaires. Les études cliniques comparant le risque d'infection nosocomiale après différents protocoles d'hygiène des mains sont rares. Objectifs : comparer l'efficacité des protocoles de lavage des mains pour la prévention des infections du site opératoire dans la pratique chirurgicale en routine. Forme : une étude d'équivalence randomisée. Cadre : six services de chirurgie d'hôpitaux universitaires et non universitaires en France. Patients : un total de 4387 patients consécutifs qui ont subi une intervention en chirurgie propre ou propre contaminée entre le 1 janvier 2000 et le 1 mai 2001. Méthodes : les services de chirurgie ont utilisés 2 méthodes pour l'hygiène des mains en alternant chaque mois un protocole de friction des mains avec une solution hydro-alcoolique à 75% contenant propanol-1, propanol-2 et éthylsulfate de mecetronium, et un protocole de lavage chirurgical des mains avec un savon antiseptique contenant 4% de povidone iodée ou 4% de gluconate de chlorexidine. Principales mesures de résultat : le premier but était les taux d'infection du site opératoire à 30 jours; les points suivants étaient la tolérance des équipes opérationnelles du service et l'observance de l'aseptie des mains. Résultats : les 2 protocoles étaient comparables pour les facteurs de risque d'infection du site opératoire. Les taux d'infection du site opératoire étaient de 55 sur 2252 (2.44%) pour le protocole de friction des mains, et de 53 sur 2135 (2.45%), pour une différence de 0.04%.L'observance pour la durée recommandée de l'asepsie des mains était meilleure dans le protocole de friction des mains de l'étude que dans le protocole de lavage chirurgical des mains (respectivement 44% et 28%, P=0.008), de même que la tolérance , avec moins de sécheresse de la peau et moins d'irritation cutanée après l'utilisation de la solution aqueuse. Conclusion : la friction avec une solution hydro-alcoolique précédée d'un lavage simple d'une minute avant chaque première procédure si les mains étaient souillées, était aussi efficace que le lavage des mains traditionnel avec un savon antiseptique pour la prévention des infections du site opératoire. Le protocole de friction était mieux toléré par les équipes chirurgicales et augmentait l'observance des recommandations d'hygiène. La friction des mains avec une solution hydro-alcoolique peut ainsi sans risque être utilisée comme une alternative au lavage chirurgical des mains traditionnel.
Mots-clés : site opératoire, désinfection chirurgicale des mains par friction  
Parienti JJ, Thibon P, Heller R, et al. Hand-rubbing with an aqueous alcoholic solution vs traditional surgical hand-scrubbing and 30-day surgical site infection rates. JAMA 2002; 288(6): 722-727. (Réf 10989)

5. Observance (Mesure, promotion)

La déviance positive : une nouvelle stratégie pour améliorer l’observance de l’hygiène des mains
Mots-clés : incidence, évaluation, infirmier, observance, hygiène des mains
Marra AR, Guastelli LR, Pereira de Araujo CM, et al. Positive deviance: a new strategy for improving hand hygiene compliance. Infection control and hospital epidemiology 2010; 31(1): 12-20. (Réf 26032)

• Hygiène des mains : audit des pratiques et évaluation de la perception des auditeurs au CHU de Poitiers
Un audit sur l'observance et la qualité de l'hygiène des mains (DM) a été réalisée au centre hospitalier universitaire (CHU) de Poitiers, puis complété d'une étude sur la perception des étudiants infirmiers (EI) ayant joué le rôle d'auditeurs vis-à-vis de l'audit. Méthode : l'audit a été réalisé un jour donné en 2006, par 83 EI de deuxième année spécifiquement formés pour ce projet, dans 78 services du CHU (blocs opératoires et consultations exclus). 22 situations de soins (SS) prédéfinies pour lesquelles une DM était recommandée ont été étudiées. Résultats : 1150 observations ont été réalisées avant l'une des SS prédéfinies et 1120 après, soit en moyenne 15 observations par EI. Les professionnels les plus fréquemment observés étaient les infirmières/puéricultrices (42% des observations), les aides-soignants (34%), les médecins (10%). Les SS le plus souvent observées étaient le nettoyage de la chambre et du mobilier (11% des SS observées), la manutention et le brancardage (10%), l'examen clinique (9%), les soins d'hygiène corporelle (9%). Avant SS, le taux d'observance de la DM était globalement de 52% et allait de 8 à 76% en fonction des SS, les taux les plus faibles correspondant aux injections, prélèvements et autres gestes invasifs. Après SS, le taux d'observance global de la DM était de 72% et allait de 41 à 86% en fonction des SS. L'objectivité de l'audit a été considérée moyenne par les EI et leur position d'auditeurs plutôt difficile. Conclusion : Suite à ce travail, les efforts ont été axés sur la formation du personnel à la DM et sur l'implantation des solutions hydro-alcooliques (SHA) au sein du CHU. En 2009, un autre audit d'observance évaluera l'utilisation des SHA
Mots-clés : audit, solution hydro-alcoolique, personnel, observance
Albouy-Llaty M, Ayraud-Thevenot S, Bousseau A, et al. Hygiènes 2009; XVII(1): 25-34. (Réf 24242)

• Accomplissement de l'hygiène des mains dans 214 établissements de santé dans le sud-ouest de la France

Mots-clés : observance, personnel, infirmier, précaution complémentaire, gant, savon désinfectant, solution hydro-alcoolique
Venier AG, Zaro-Goni D, Pefau M, et al. Performance of hand hygiene in 214 healthcare facilities in south-western France. The Journal of hospital infection 2009; 71(3): 280-282. (Réf 23507)

• Pouvoir de l'expérience vécue dans l'observance de l'hygiène des mains
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, gant, observance
Nicol PW, Watkins RE Donovan RJ, et al. The power of vivid experience in hand hygiene compliance. The Journal of hospital infection 2009; 72 (1): 36-42. (Réf 24059)

• Mesure de l'adhésion aux recommandations pour l'hygiène des mains : étude de terrain pour des exemples de pratiques efficaces
Mots-clés : gant, savon, solution hydro-alcoolique, observance, recommandation
Braun BI, Kusek L, Larson E, et al. Measuring adherence to hand hygiene guidelines: a field survey for examples of effective practices. American journal of infection control 2009; 37(4): 282-288. (Réf 24224)

• Surveillance de l'observance de l'hygiène des mains : perspectives actuelles aux Etats-unis
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, savon désinfectant, observance, surveillance, personnel  
Boyce JM. Hand hygiene compliance monitoring: current perspectives from the USA. The Journal of hospital infection 2008; 70(Suppl 1): 2-7. (Réf 22629)

• Interventions destinées à améliorer l'observance de l'hygiène des mains lors des soins aux patients Mots-clés : soin, observance, hygiène des mains
Gould DJ, Chudleigh JH, Moralejo D, et al. Interventions to improve hand hygiene compliance in patient care. Cochrane database of systematic reviews 2007; 18(2): CD005186. (Réf 28611)

• Efficacité d'un programme hospitalier transversal visant à améliorer l'observance de l'hygiène des mains
Introduction : L'hygiène des mains prévient les transmissions croisées à l'hôpital, mais l'adhérence aux recommandations est souvent mauvaise. Nous avons mis sur pied un programme hospitalier transversal visant à promouvoir l'hygiène des mains, avec un accent particulier sur la désinfection des mains au lit du patient. Nous avons en parallèle mesuré les taux d'infections nosocomiales. Méthodes : nous avons mesuré l'adhérence globale aux recommandations en terme d'hygiène des mains durant les soins de routine aux patients à l'hôpital universitaire de Genève, Suisse, avant et durant une campagne de promotion de l'hygiène des mains. Nous avons réalisé 7 enquêtes d'observation, à raison de 2 par année, de décembre 1994 à décembre 1997. Les mesures secondaires furent le taux des infections nosocomiales, le taux d'attaque de transmission de staphylocoques dorés résistants à la méthicilline (MRSA), et la consommation de solution hydro-alcoolique pour l'hygiène des mains. Résultats : nous avons observé plus de 20.000 opportunités à l'hygiène des mains. L'adhérence s'est progressivement améliorée, passant de 48% en 1994 à 66% en 1997 (p<0.001). Alors que le recours au lavage des mains avec de l'eau et du savon est resté stable, la fréquence de l'utilisation de la solution hydro-alcoolique a augmenté très significativement durant la période d'étude (p<0.001). Ces résultats restèrent inchangés après ajustement pour les facteurs de risque connus de mauvaise adhérence. L'hygiène des mains s'est significativement améliorée parmi les infirmières et les aides-soignantes, mais est restée mauvaise parmi les médecins. Durant la même période, la prévalence des infections nosocomiales a baissé de 16.9% en 1994 à 9.9% en 1998 (p=0.04), le taux d'attaque de MRSA a également baissé de 2.16 à 0.93 épisodes par 10.000 journées d'hospitalisation (p<0.001), alors que la consommation de solution hydro-alcoolique a augmenté de 3.5 à 15.4 litres par 1000 journées d'hospitalisation entre 1993 et 1998 (p<0.001). Conclusion : cette campagne a résulté en une amélioration soutenue de l'adhérence à l'hygiène des mains, accompagnée d'une réduction très significative du taux d'infections nosocomiales et du taux de transmission croisée de MRSA. La promotion de la désinfection des mains au lit du patient par la solution hydro-alcoolique a largement contribué à cette amélioration.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, observance, meticillino-resistance, transmission, Staphylococcus aureus
Pittet D, Hugonnet S, Harbarth S, et al. Effectiveness of a hospital-wide programme to improve compliance with hand hygiene. Lancet 2000; 356(9238): 1307-1312. (Réf 8496)

6. Tolérance, absorption et choix de produits

• Comparaison de deux méthodes d'étude de la tolérance cutanée de produits pour l'hygiène des mains
Mots-clés : savon désinfectant, tolérance, hygiène des mains
Girard R, Carre E, Pires-Cronenberger S, et al. Field test comparison of two dermal tolerance assessment methods of hand hygiene products.  The Journal of hospital infection 2008; 69(2): 181-185. (Réf 21119)

• Essai croisé, randomisé en double aveugle de 3 formulations de solutions hydro-alcooliques : évaluation rapide de la tolérance et de l'acceptabilité
Mots-clés : évaluation, solution hydro-alcoolique, tolérance
Pittet D, Allegranzi B, Chraiti MN, et al. Double-blind, randomized, crossover trial of 3 hand rub formulations: fast-track evaluation of tolerability and acceptability. Infection control and hospital epidemiology 2007; 28(12): 1344-1351. (Réf 19708)

• Tolérance et acceptabilité de 14 produits pour la désinfection chirurgicale des mains par friction et pour le traitement hygiénique des mains par friction
Des tests ont été réalisés dans les conditions de la pratique dans 4 blocs opératoires d'un hôpital et 12 services répartis dans 4 hôpitaux appartenant aux Hospices Civils de Lyon (HCL), afin de mesurer la tolérance et l'acceptabilité de produits pour la friction des mains, disponibles dans le commerce, et dont l'efficacité est prouvée. Les 12 produits testés ont été comparés à ceux utilisés actuellement aux HCL pour la désinfection chirurgicale des mains par friction (Sterilium) et pour le traitement hygiénique des mains par friction (Purell). Les produits ont été testés de mi-novembre à mi-avril durant 4 périodes de 3 semaines, séparées par des intervalles de 2 semaines au cours desquelles le produit habituel était réintroduit. La sécheresse et l'irritation cutanée ont été notées avant et après chaque période de test. L'acceptabilité et la facilité d'utilisation ont été évaluées à l'aide d'un questionnaire. La participation des services et blocs opératoires est volontaire. Parmi les 8 produits pour la désinfection chirurgicale des mains, seuls 3 n'ont pas entraîné plus de sécheresse et d'irritation de manière significative que le Sterilium. Pour les 10 produits pour le traitement hygiénique des mains par friction, des différences ont été notées selon les périodes de test. Au total, 4 produits n'ont pas entraîné significativement plus de sécheresse ou d'irritation que le Purell. Les réponses au questionnaire sur l'acceptabilité indiquent que les utilisateurs préfèrent leurs produits de friction habituels (Sterilium et Purell). Comme ces tests, concernant un grand nombre de participants, n'ont pas identifié de produits supérieurs, les ordres d'achat antérieurs ont été renouvelés.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, tolérance, désinfection chirurgicale des mains par friction
Girard R, Bousquet E, Carre E, et al. Tolerance and acceptability of 14 surgical and hygienic alcohol-based. The Journal of hospital infection 2006; 63(3): 281-288. (Réf 17290)

• Réactions cutanées liées à l'hygiène des mains et choix des produits pour l'hygiène des mains
Cet article résume une partie des recommandations de l'OMS liées à l'impact de l'hygiène des mains sur la peau du personnel soignant. Le personnel soignant présente une prévalence d'irritation cutanée plus élevée que la population générale en raison de la nécessité d'une hygiène des mains fréquente lors des soins au patient. Cet article porte sur la fréquence et la physiopathologie de la dermatite de contact irritative, la dermatite allergique liée aux produits pour l'hygiène des mains, les méthodes destinées à réduire les effets indésirables des produits (choix de produits moins irritants, réduction des pratiques pouvant entraîner une irritation (usage de produits hydratant pour la peau) et sur les facteurs à prendre en compte lors du choix des produits pour l'hygiène des mains (tolérance dermique, préférence des utilisateurs et des considérations pratiques telles que accessibilité du produit, distributeur, stockage et coûts).
Mots-clés : tolérance, choix, produit hydro-alcoolique
Larson E, Girard R, Pessoa-Silva CL, et al. Skin reactions related to hand hygiene and selection of hand hygiene products. American journal of infection control 2006; 34(10): 627-635. (Réf 17991)

• Irritation et sécheresse de la peau associées à deux méthodes d'hygiène des mains : lavage des mains à l'eau et au savon versus antisepsie des mains avec un gel hydro-alcoolique
But de l'étude : comparer la fréquence d'irritation et de sécheresse cutanées associées à l'utilisation d'une méthode d'antisepsie des mains avec un gel hydro-alcoolique versus l'utilisation d'eau et de savon pour se laver les mains. Méthode d'étude : essai clinique prospectif randomisé avec une méthode en cross-over. L'irritation et la sécheresse des mains des infirmières ont été évaluées grâce à une auto-évaluation et grâce à une évaluation visuelle réalisée par une infirmière de l'étude. La teneur en eau de l'épiderme de la surface dorsale des mains des infirmières a été estimée en mesurant la capacitance électrique de la peau. Lieu d'étude : "Miriam Hospital", un centre hospitalier universitaire de 200 lits. Participants : 32 infirmières travaillant dans trois services hospitaliers ont participé à l'essai qui a duré 6 semaines. Conclusions : l'antisepsie des mains avec un gel hydro-alcoolique a été bien tolérée et n'a pas résulté en une irritation et une sécheresse cutanées des mains des infirmières. A l'opposé, l'irritation et la sécheresse cutanées ont augmenté de manière significative lorsque les infirmières se sont lavées les mains avec le savon doux simple disponible à l'hôpital. De nouveaux gels hydro-alcooliques pour l'antisepsie des mains qui sont mieux tolérés que le savon peuvent être plus acceptables par le personnel et peuvent conduire à des pratiques d'hygiène des mains améliorées.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, tolérance
Boyce JM, Kelliher S, Vallande N. Skin irritation and dryness associated with two hand-hygiene regimens : soap-and-water hand washing versus hand antisepsis with an alcoholic hand gel. Infection control and hospital epidemiology 2000; 21(7): 442-448. (Réf 7890)

• Prévalence et facteurs de corrélation des liaisons cutanées sur les mains des infirmières
Objectifs : décrire la prévalence et les facteurs de corrélation des lésions cutanées observées sur les mains des infirmières. Méthode : enquête de prévalence au moyen d'un auto-questionnaire sur les pratiques en hygiène des mains, les problèmes et l'état cutané et examen des mains au microscope avec un grossissement par 30 par un examinateur entraîné pour évaluer le degré de désquamation cutanée. Lieu : quatre hôpitaux : deux du Mid-Atlantic et deux du Michigan. Sujets : un échantillon de convenance de 410 infirmières travaillant au moins 30 heures par semaine dans des unités de soins intensifs. Données étudiées : état cutané des mains.
Mots-clés : tolérance, facteur de risque, prévalance, enquête
Larson E, Friedman C, Cohran J, et al. Prevalence and correlates of skin damage on the hands of nurses. Heart lung 1997; 26(5): 404-412. (Réf 5419)

7. Sécurité et stockage

Utilisation des produits hydro-alcooliques dans les établissements de santé et risque incendie
Courrier argumenté adressé à Madame la Ministre de la santé, attirant son attention sur les difficultés rencontrées au quotidien par les professionnels de santé et les hygiénistes pour généraliser l'installation des distributeurs de produits hydro-alcooliques dans les services de soins, du fait du risque incendie.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, architecture, sécurité incendie
Hajjar J. Hygiènes 2009; XVII(1): 6-7. (Réf 24239)

• Sécurité de l'usage des gels à base d'alcool pour la friction des mains parmi des enfants et le personnel d'un centre de jour de soins en pédiatrie
Mots-clés : pédiatrie, produit hydro-alcoolique
Kinnula S, Tapiainen T, Renko M, et al. Safety of alcohol hand gel use among children and personnel at a child day care center. American journal of infection control 2009; 37(4): 318-321. (Réf 24230)

• Stockage des produits hydro-alcooliques pour la désinfection des mains et sécurité incendie
Les produits hydro-alcooliques (PHA) pour la désinfection des mains sont de plus en plus utilisés dans les établissements de santé (ES). Les différents alcools entrant dans leur composition sont classés comme facilement inflammables ou inflammables, avec des points d'éclair compris entre 0 et 25 °C. Or les ES font partie des établissements recevant du public de type U, pour lesquels la réglementation indique les conditions de stockage de tels produits. Ainsi, dans les services de soins, on ne peut stocker plus de 3 l d'alcool et de produits inflammables (PI) si l'on ne dispose pas d'aménagements particuliers et on ne peut disposer les distributeurs de PHA dans les circulations des ES. Deux audits successifs des conditions de stockage des PHA et des PI, réalisés au centre hospitalier intercommunal de Poissy Saint-Germain-en-Laye, ont montré la difficulté à concilier réglementation et pratique quotidienne. 15 % des services d'hospitalisation (SH) avaient implanté des distributeurs dans les circulations et 40 % des unités sans lit d'hospitalisation mais à passages fréquents (urgences, blocs opératoires) disposaient de nombreux distributeurs muraux. Même si les préconisations du CLIN entre les deux audits ont permis de réduire les quantités de PHA stockées dans les SH, il n'en a pas été de même pour les autres secteurs. Aux États-Unis, les « Centers for Medicare and Medicaid Services » ont, depuis 2005, autorisé les établissements à installer des distributeurs de PHA de contenance inférieure à 1,2 l dans les corridors et les chambres individuelles et à 2 l dans les salles de soins. Cette institution écrit clairement que, sur cette question, la prévention du risque infectieux nosocomial doit prendre le pas sur la prise en compte du risque incendie. En France, il est souhaitable de consulter la commission de sécurité incendie de son établissement pour une prise en compte optimale de la réglementation.
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, risque, sécurité incendie, stockage
Seguier JC. Risques et qualité en milieu de soins 2008; V(4): 226-230. (Réf 23189)

8. Campagne d’information

"Mission mains propres" en faveur de l'hygiène des mains dans les établissements de santé : évaluation de l'action nationale française 2008
Le ministère français chargé de la Santé a décidé d'une journée nationale d'information et de sensibilisation consacrée à l'hygiène des mains réalisée dans tous les établissements de santé (ES). Baptisée "Mission mains propres" (MMP) avec le sloggan "Des mains désinfectées = des risques évités", elle s'est déroulée le 23 mai 2008. Des outils de campagne standardisés avaient été adressés par voie postale aux 4 401 structures du territoire national. Cette initiative a fait l'objet d'une évaluation, dont l'objectif était d'identifier les points faibles de la campagne, afin d'optimiser les campagnes à venir. Méthode : A la demande du ministère, les cinq Centres de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales (CCLIN) ont sollicité les ES de leur inter-région pour recueillir les données relatives à la mise en oeuvre de la campagne. Au total, 2 981 ES ont été sollicités. Résultats : 59 % des ES (1 706 sur 2 891) ont participé à l'évaluation. 1 651 des ES répondants avaient réalisé la journée, soit 57 % des ES du territoire. Parmi ceux-ci, 95 % ont utilisé l'affiche, 88 % les plaquettes destinées aux professionnels et 84 % celles destinées aux usagers. Au total, 139 509 personnes ont participé à la journée MMP, dont 89 939 professionnels de santé et 47 987 usagers ou visiteurs. Les ES ont souligné l'impact d'une telle journée en termes de sensibilisation à l'hygiène des mains. Il a été principalement regretté la réception trop tardive des outils et la mobilisation difficile de certains professionnels. Conclusion : La campagne MMP en 2008 a mobilisé un grand nombre d'ES, de professionnels et d'usagers et la liberté d'organisation laissée à chaque ES a permis la richesse et la diversité des actions mises en oeuvre. Tenant compte de cette évaluation, le champ de la campagne 2009 s'est élargi à de nouveaux acteurs.
Mots-clés : information, évaluation, hygiène des mains, personnel  
Drouvot V, May-Michelangeli L, Salomon V. Hygiènes 2009; XVII(4): 279-283. (Réf 24608)

• Evaluation d'un programme de formation sur la connaissance et l'observance de l'hygiène des mains dans des maisons de retraite par les aides soignantes
Mots-clés : observance, soin de longue durée,  traitement hygiénique des mains par friction
Huang TT, Wu SC. Evaluation of a training programme on knowledge and compliance of nurse assistants' hand hygiene in nursing homes. The Journal of hospital infection 2008; 68(2): 164-170. (Réf 20411)

• Analyse de marketing social de 2 années de promotion de l'hygiène des mains
Mots-clés : solution hydro-alcoolique, observance, attitude  
Mah M, Tam Y, Deshpandes S. Social marketing analysis of 2 years of hand hygiene promotion. Infection control and hospital epidemiology 2008; 29(3): 262-270. (Réf 20941)

• Prévention des infections liées aux soins : premier défi mondial pour la sécurité des patients de l'Organisation mondiale de la Santé
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé en 2004 une initiative appelée « Alliance Mondiale pour la Sécurité des Patients » incluant notamment deux défis mondiaux pour la sécurité des patients. Le premier de ces défis, « Un soin propre est un soin plus sûr » (Clean Care is Safer Care), lancé en octobre 2005, est consacré à la réduction des infections liées aux soins par l'application d'actions intégrées dans les domaines de la sécurité transfusionnelle, des pratiques cliniques, des injections et de la vaccination, de l'environnement, ainsi que de la promotion de l'hygiène des mains, fer de lance de la stratégie. Les facteurs de succès comprennent la sensibilisation à large échelle et l'organisation de campagnes, les promesses de contribution de la part des pays adhérents par l'intermédiaire de leur ministère de la santé, la mise à disposition de recommandations pratiques basées sur l'évidence, la conduite de projets pilotes stratégiques au plan mondial afin de traduire les recommandations pratiques en actions de terrain. Au cours des deux ans qui ont suivi le lancement du programme, une promesse d'engagement a été signée par plus de 80 ministres de la santé à travers le monde. À ce jour, l'initiative couvre 80 % de la population mondiale. Des progrès considérables ont déjà été documentés : nouvelles politiques de soins, allocation de ressources, lancement de campagnes nationales, de programmes de prévention et de nouveaux systèmes de surveillance des infections. Une stratégie multimodale de promotion de l'hygiène des mains est proposée par l'OMS et inclut des guides, des instructions de mesure, de promotion, d'éducation, et de motivation des soignants, ainsi que des stratégies de promotion institutionnelles et d'évaluation de l'impact des actions. Ces stratégies sont en test actuellement au sein de plus de 200 institutions de soins à travers le monde. Ces efforts combinés ont un potentiel extraordinaire de prévention des infections liées aux soins pour des millions d'individus.
Mots-clés : traitement hygiénique des mains par friction, prévention
Pittet D, Bagheri-Nejad S, Chraiti MN, et al. Hygiènes 2008; XVI(2): 121-128. (Réf 21280)

• Trois interventions réussies auprès du personnel soignant qui améliorent l'observance de l'hygiène des mains : une réplication durable est-elle possible ?
Mots-clés : observance, solution hydro-alcoolique, savon désinfectant, personnel
Whitby M, Mc Laws ML, Slater K, et al. Three successful interventions in health care workers that improve compliance with hand hygiene: is sustained replication possible? American journal of infection control 2008; 36(5): 349-355. (Réf 21206)

 

Pour en savoir plus

CDC : http://www.cdc.gov/handhygiene/training/interactiveEducation/ ou http://www.cdc.gov/handhygiene/
Hand hygiene reports : http://www.hhreports.com/
Hand hygiene resource center : http://www.handhygiene.org/
Ministère de la santé et des sports - Mission mains propres : http://www.sante-sports.gouv.fr/mission-mains-propres.html
Organisation mondiale de la santé (OMS) : http://www.who.int/gpsc/5may/tools/fr/index.html
ProdHyBase : http://prodhybase.chu-lyon.fr/
Société française d’hygiène hospitalière (SFHH) : http://www.sfhh.net

Les sites des CCLIN :
CCLIN Est : http://www.fc-sante.atrium.rss.fr/cclin-est/
CCLIN Ouest : http://www.cclinouest.com
CCLIN Paris-Nord : http://www.cclinparisnord.org
CCLIN Sud-Est : http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/
CCLIN Sud-Ouest : http://www.cclin-sudouest.com/

Coordination du numéro : S. Yvars (CCLIN Sud-Est)
Relecteur : R. Girard (Centre Hospitalier Lyon Sud)
Responsables de la rubrique NosoThème : N. Sanlaville, A. Treyve , S. Yvars, A. Savey, J. Fabry (CCLIN Sud-Est), I. Girot (CCLIN Ouest), K. Lebascle (CCLIN Paris-Nord).
Secrétaires : N. Vincent, N. Breymand (CCLIN Sud-Est).

Pour tout renseignement, contacter le centre de coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales de votre inter-région :

CCLIN Est
Tél : 03.83.15.34.73
Fax : 03.83.15.39.73
Courriel : cclin.est@chu-nancy.fr

CCLIN Ouest
Tél : 02.99.87.35.31
Fax : 02.99.87.35.32
Courriel : isabelle.girot@chu-rennes.fr

CCLIN Paris-Nord
Tél : 01.40.27.42.00
Fax : 01.40.27.42.17
Courriel : karin.lebascle@sap.aphp.fr

CCLIN Sud-Est
Tél : 04.78.86.49.50
Fax : 04.78.86.49.48ù
Courriel : cclinse@chu-lyon.fr

CCLIN Sud-Ouest
Tél : 05.56.79.60.58
Fax : 05.56.79.60.12
Courriel : : cclin.so@chu-bordeaux.fr